Mes indispensables du moment

Vous le savez mieux que moi ; en tant que femmes enceintes, nous sommes contraintes de changer un peu nos habitudes côté beauté pour faire face aux nombreux changements que notre corps va subir au cours des prochains mois.  La transformation est juste saisissante à partir du deuxième enfant. Je n’en reviens toujours pas !  Le ventre que j’ai actuellement correspond à celui que j’avais à 5 mois pour Gabriel et encore … On m’avait dit que ça se verrait plus rapidement car le corps se “souvient” et tout se met donc en place plus rapidement. J’ai donc remis les pantalons de grossesse (à mon grand désarroi ; je trouve cela tellement moche, pas sexy mais bon pas le choix !) : mes jambes rentrent, mes fesses aussi (en espérant qu’elles soient encore préservées!) mais pas le bas du ventre ni les hanches ! Ouch ! D’ailleurs, je crois que j’ai pris beaucoup plus par rapport à ma première grossesse : il faut dire qu’avec mes énormes fringales de salé (eh oui pour Gabriel c’était l’inverse !), je me suis pas mal “lâchée” et j’en paie un peu les conséquences. Privée de sport, je culpabilise souvent …. Je n’ai pas le choix avec ce qui m’arrive et c’est assez frustrant car pour baby chou, j’étais allée en salle de sport jusqu’à 8 mois de grossesse. Et non, je ne fais pas partie de la “secte” des fit mums ! Il faut accepter même si ce n’est pas tous les jours facile. J’ai toujours peur d’être “moche”, d’avoir trop de kilos à perdre après la grossesse (je sais c’est complètement nul !)? Monsieur essaie de me rassurer : “Non tu n’es pas grosse tu es enceinte !”… oui, d’accord ! Même après avoir eu un premier enfant, j’ai des difficultés à accepter que mon corps se transforme à nouveau même si c’est pour la bonne cause !

Côté “beauté” , pas trop de dégâts à l’horizon pour le moment. J’ai subi une poussée d’acné localisée au niveau du bas du visage (deux premiers mois) mais maintenant tout va mieux et j’ai une assez belle peau. J’utilise toujours les produits de la gamme Uriage que j’adore car ils n’agressent pas la peau et ils sont formulés à base d’eau thermale pour la plupart. Sinon, j’ai le ventre qui me gratte souvent alors je n’ai pas commis la même erreur que lors de ma première grossesse : j’ai direct appliqué de la crème anti-vergetures (marque Mustela) à partir du premier mois de grossesse. Evidemment, je ne le fais pas matin et soir (comme c’est indiqué !) mais en sortant de la douche. J’ai essayé la nouvelle huile de chez Klorane mais je ne suis pas conquise car je n’aime pas la texture. Je tiens à préciser que je n’ai pas eu de vergetures sur le ventre (ni de trace brune) lors de ma première grossesse (je fais partie de ces femmes veinardes il paraît) ; j’ai appliqué de la crème, certes, mais je pense qu’il y a aussi un facteur héréditaire et cela dépend du type de peau que l’on a. J’en ai malheureusement eu sur les seins lors de la montée de lait à la maternité (sa****rie si on m’avait prévenue que cela faisait autant mal …) ; elles se sont atténuées mais j’ai tout de même morflé à ce niveau là. C’est aussi un peu de ma faute car je n’avais pas anticipé ce “léger” détail ; je n’avais pas mis de crème sur le buste et j’aurais dû !

Je dois aussi faire face à une peau très sèche (zones localisées sur le visage et sur le corps). J’ai donc acheté un gel douche surgras de chez A-derma et une crème de la même marque. Sur le visage, j’ai constaté un bénéfice mais pas vraiment sur le corps pour le moment. On verra par la suite !

Enfin, j’ai repris ma petite routine au petit-déjeuner avec les gélules Gestarelle (complément alimentaire) qui apportent des vitamines et des oligo-éléments indispensables au bon développement du bébé. Bon, je devais en prendre bien avant la conception mais là, vous l’avez deviné, c’était impossible étant donné que ce n’était pas une grossesse clairement programmée !

Voilà les louloutes, c’est tout pour ce soir ! A très vite pour un prochain article !

 

 

Écrit par Alizée

Le journal de bord et les confessions d'une jeune maman qui aime écrire et partager son quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *